Posture 7 : le lotus

August 8, 2018

Chaque semaine Ganji vous enseigne une nouvelle posture de yoga. Aujourd'hui suivez ces quelques instructions pour effectuer : la posture du lotus.

 

C'est la plus importante de toutes les postures méditatives et la plus fondamentale parmi l'ensemble des postures du Hatha-Yoga. Sa traduction en sanskrit est Padma, ce qui signifie lotus. Cette plante aquatique ne se développe que dans les eaux boueuses et donc sa floraison est liée à la matrice grossière dans laquelle elle prend racine. Ainsi la posture du lotus symbolise l'état de conscience dans lequel l'individu n'est plus affecté par les conditions négatives de la vie. Cette posture symbolise la stabilité de la recherche spirituelle enracinée dans les profondeurs de la vie humaine.

 

Pour pratiquer la posture du lotus asseyez-vous le dos droit en montant les bras plaqués contre les cotes afin d'ériger la colonne vertébrale, puis plier une jambe. En vous aidant de la main, faites pivoter la cheville afin de venir poser le coup de pied sur la cuisse de l'autre jambe. Le talon doit être retourné vers le haut et posé le plus près possible de l'aine. Placez ensuite l'autre pied dans la même position sur l'autre cuisse. Les genoux doivent toucher le sol et les orteils dépasser le plus possible à l'extérieur des cuisses.

 

Peu de personnes prennent le temps de pratiquer cette posture car elle est assez inconfortable. Mais cette posture doit être abordée progressivement sur une durée de 3 semaines pour en découvrir tous les bienfaits.

 

Bénéfices: elle tonifie le réseau nerveux et favorise l'assouplissement vertébral, elle stimule les organes d'élimination et purifie les intestins. Elle fluidifie le cycle respiratoire en développant et en étirant son système mécanique. La posture du lotus est une grande technique d'intériorisation, elle peut être utilisée par les personnes désirant connaître des niveaux de conscience internes favorisant la croissance spirituelle. Lorsqu'elle est pratiquée correctement, elle peut parfois induire un certain engourdissement de la partie inférieure du corps, mais ceci n'est pas grave car cela signifie que vous avez retiré le courant de vie du bas vers les centres spirituels supérieurs qui sont les lieux de l'apparition du détachement.

 

L'auteur de ce post

Ganji pratique le yoga et la méditation depuis l'âge de 15 ans. Il est aujourd'hui le fondateur de la méthode Anankea, parcours thérapeutique et initiatique en 4 temps.

Pour en savoir plus: rdv page Soins et thérapie et page Iori et Ganji

- Contact : ganjianankea@gmail.com

 

Tags: cordon ombilical

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Au-delà du visible: les racines du monde

June 9, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 30, 2019

Please reload