Esprits protecteurs : attention usurpateurs!

October 16, 2019

Pour beaucoup « esprit protecteur » rime avec « bienveillance », cela va de soi ! Pas si simple... Si la légende veut que chaque être humain vienne au monde avec un ange gardien attitré, qu'en est-il des « alliances » que nous contractons ici bas ? Au risque de briser le mythe, j'affirme que nos chers « protecteurs » ne viennent pas toujours du Ciel !

 

Désireux de mettre un peu de baume dans nos cœurs, nous privilégions la croyance en des anges gardiens bienveillants et occultons bien volontiers la présence des anges noirs (1) qui se mêlent pourtant des affaires humaines depuis la nuit des temps. Nous les côtoyons de si près... Chaque jour, chaque nuit, ils font parti de nos vies, ils bercent nos rêves les plus intimes, ils en sont même bien souvent les auteurs anonymes ! À ce propos je vous invite à lire notre article : Lumière sur la nuit occulte, qui traite des manipulations que les entités opèrent sur nous lorsque nous dormons.

 

Débusquer le Faust en nous

 

Et oui, l'espace terrestre est un vaste terrain de jeux – interdits - et tout le monde veut jouer. Mais voilà, quelles sont les règles de ce jeu cruel, si pervers parfois? Comment cumuler des points, se doter d'attributs, se démarquer du lot, développer de super pouvoirs ? Celui qui veut s'en sortir seul et conserver son intégrité a intérêt à s'accrocher s'il ne veut pas mourir en grand perdant, en « looser », comme ont dit. Alors comment faire ? Goethe, avec son fameux roman Faust, a depuis longtemps vendu la mèche. En effet, pour devenir quelqu'un et briller en société, nous devons céder notre âme au Diable. En affaires, en amour, en art... peu importe le domaine où nous souhaitons réussir, peu importe si nous avons l'âme d'un trader ou l'âme romantique et artiste, le mythe s'applique à tous et à toutes. Il y en chacun de nous un Faust qui sommeille...

 

Lorsque très tôt dans notre vie nous nous sentons seuls et vulnérables, perdus, combien d'entre nous recourent à l'aide précieuse de leur ange gardien ? Combien se tournent dans le secret de leur cœur vers le Ciel ? Il faut bien avouer que nous comprenons vite d'instinct que les anges envoyés par la dimension divine sont un peu moins « qualifiés » pour nous aider ici bas que les anges noirs, parfaitement au fait des règles du jeu, à l'aise et habiles à manier les pions fragiles que nous sommes sur le vaste échiquier qu'est le monde. Ils ont du bagou à revendre et connaissent tous les coups bas qui « paient ». Il faut donc un niveau spirituel inné particulièrement élevé – anormalement élevé pour un humain - pour ne pas succomber à la tentation et préférer se tourner vers la science Divine dès le plus jeune âge. Et c'est ainsi que, faute d'éducation en la matière, faute de valeurs également, beaucoup d'entre nous se laissent séduire par les « anges noirs ».

 

Les anges noirs

 

Ceux-ci qui n'ont pas leur pareil pour se faire passer pour nos « amis » et proposer leur services au bon moment, juste quand nous sommes au désespoir. Séducteurs, ils savent nous prendre par les sentiments et parler à nos complexes, nous promettant des lendemains qui chantent en omettant juste un détail : le coût final de l'opération. Quelle sera la note ? Oh ! Trois fois rien : notre sève, notre essence, notre ÂME. Pendant que nous brûlons notre vie, quand est-il de nos anges gardiens ? Je suis au regret de vous dire que beaucoup sont contraints au chômage technique par notre faute ! Nous ne les sollicitons pas assez. Assaillis par les innombrables suggestions des anges noirs, nous ne prêtons pas attention aux orientations bienveillantes, ô combien réconfortantes, et magistralement intelligentes des esprits protecteurs du monde divin. Pourquoi prêtons-nous si peu d'attention à la science divine ? Comme s'en plaignait déjà Schopenhauer dans L'Art d'avoir toujours raison, la recherche et l'amour de la vérité devrait toujours guider le cœur des hommes mais ce n'est pas le cas. « La médiocrité humaine » en est la cause, l'Homme ayant hélas le fâcheux réflexe de placer sa vanité au-dessus de la Vérité.

 

L'esprit protecteur de Ganji : une entité divine

 

Ganji est devenu au bout d'un parcours spirituel exigeant (2) un médium au service de la dimension divine. Il aurait pu se contenter d'être médium tout court, comme tant d'autres, il aurait donné des consultations à tout va et rempli des livres entier de « canalisations », de channelling, mais il a préféré se dédier à la dimension supérieure à laquelle il doit sa survie et sa santé retrouvée. Il est aujourd'hui et depuis de nombreuses années le médium privilégié d'un esprit protecteur qui fut lui même incarné sur Terre il y a de plus de 40 000 ans : Iurikan (3). Ce dernier raconte, dans un récit captivant qu'il a transmis à Ganji page par page (par voie médiumnique), ce qu'il a vécu à cette époque. Retrouvez toutes les informations sur les guides de Ganji dans notre post : Les esprits protecteurs de Ganji et Iori.

 

Entités angéliques et entités malfaisantes : comment les distinguer ?

 

Il n'est pas difficile dans le fond de faire la différence entre les esprits protecteurs du monde céleste et ceux du monde terrestre. Les inspirations qui viennent du Divin sont pertinentes, démystificatrices, révélatrices, libératrices, élévatrices, simples, évidentes mais Intelligentes et profondes. Elles ne sont pas toujours faciles à suivre, cela demande souvent du courage et une certaine noblesse mais elles apportent le vrai bonheur, la vraie paix. En revanche celles qui viennent des forces noires sont anecdotiques, réductrices (points de vue limités et subjectifs), orientées selon vos intérêts (égoïstes), ce sont des astuces, des ruses, des stratégies, des raccourcis non pour s'élever en grandeur mais pour s'élever dans l'échelle sociale ou satisfaire des besoins parfaitement égocentriques et « mesquins ». Les suivre est bien souvent dégradant, on se sent indigne et honteux.

 

Recevoir l'aide des esprits protecteurs bénéfiques

 

Pour bénéficier des orientations bienfaisantes des protecteurs du monde Divin, ce n'est pas si difficile qu'on le croit. Il suffit de leur offrir notre disponibilité et notre écoute, de leur confier nos souffrances, nos espoirs, nos frustrations, nos besoins... avec patience et persévérance. Car la réponse est souvent subtile et elle s'installe au fil des jours, voir des semaines. Discrète, nous ne la percevons pas toujours immédiatement mais soyez-en sûrs, la dimension divine vous entend et vous transmet en retour ses « lumières », qu'elle infuse en vous jour après jour. Si vous êtes régulier et sincère dans votre démarche, vous sentirez bientôt la différence, vous verrez peu à peu un changement s'opérer en vous. Je m'en porte garante car je le vis moi-même depuis 12 ans maintenant. Ma vie a été à jamais transformée par mon improbable rencontre avec Ganji et ses « alliés » célestes. J'ai pu mettre un terme à une alliance douteuse (dont je n'avais pas conscience à l'époque) et me suis liée à la dimension divine pour mon plus grand bonheur. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter d'heureuses retrouvailles avec votre esprit protecteur... du monde divin !

 

Iori

 

L'auteur de ce post

Iori est la co-fondatrice de la méthode Anankea, parcours thérapeutique et initiatique en 4 temps. Pour en savoir plus: rdv page Soins et thérapie et page Iori et Ganji

- Contact : ganjianankea@gmail.com

 

  1. Anges noirs : communément appelés entités démoniaques, démons, forces noires...

  2. Pour en savoir plus sur le parcours et la médiumnité de Ganji je vous renvoie à cette vidéo sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=a_RjL5JzBms&t=7s

  3. Les Fils de l'Aurore est un récit recueilli par voie médiumnique par Ganji. Iurikan y raconte l'existence qu'il mena sur Terre lorsqu’il était incarné il y a 40 000 ans de cela. Il connut la dernière tribu néandertalienne et assista à la naissance du premier être humain.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Au-delà du visible: les racines du monde

June 9, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

October 30, 2019